Depuis cette nuit, la Terre vit sur ses réserves

Dernières minutes :
La toute première école de cours à distance du Cameroun est heureuse de vous accueillir aux Cours préparatoires en cycles Bts et Capacité en Droit..Où que vous soyez au Cameroun, contacter-nous , nous vous assistons..plus d'infos Tél 675.07.79.33 whatsap au 696019012Les differentes dates des rentrées academiques: Cycle BTS: le 25/09/2019 - Cycles Licence et Master: le 30/10/2019 NB: dépot des dossiers d'admission tous les jours ouvrables au campus face total Boulangerie acropole..- test d'admission de migration au système LMD tous les samedis plus d'infos Tél 680.35.60.60 - 691.99.13.37 - 242.00.38.38 Cours à Distance 650.42.29.29 par whatsapp 696.01.90.12Distance
Depuis cette nuit, la Terre vit sur ses réserves Menacé par le désert qui a colonisé plus de deux tiers de son territoire, le Niger favorise sa production de gaz pour freiner la coupe de bois illégale, qui est actuellement le principal combustible utilisé par ses habitants LeMonde.fr - Menacé par le désert qui a colonisé plus de deux tiers de son territoire, le Niger favorise sa production de gaz pour freiner la coupe de bois illégale, qui est actuellement le principal combustible …plus L’humanité vit désormais au-dessus de ses moyens. En moins de huit mois, elle a déjà consommé toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an. L’organisation non gouvernementale Global Footprint Network réalise ce calcul depuis une vingtaine d’années. Grâce à des données fournies par les Nations unies, elle compare l’empreinte écologique, qui mesure l’exploitation des ressources naturelles de la Terre par l’homme, avec la biocapacité de la planète, c’est-à-dire sa capacité à régénérer ses ressources et absorber les déchets, comme les émissions de gaz à effet de serre. L’ONG détermine ainsi le jour de l’année où l’empreinte écologique dépasse la biocapacité. Pour 2015, ce « jour de dépassement » est le 13 août. Toujours plus précoce, cette date avance de trois jours par an, en moyenne, depuis 1970. En 2005, elle tombait début septembre et en 1975, fin novembre. « Même si notre calcul est approximatif, il montre que le dépassement est très élevé. Et que l’humanité continue d’accroître sa consommation de ressources, alors qu’elle vit déjà à crédit », s’inquiète Mathis Wackernagel, fondateur de l’ONG et cocréateur du modèle de calcul. A partir du jour de dépassement, l’humanité creuse sa dette écologique. Une dette dont la planète et ses habitants paient déjà le prix : déforestation, baisse des réserves d’eau, épuisement des ressources aquatiques, accumulation de déchets et de gaz à effet de serre... « Cercle vicieux » >A quelques mois de la conférence mondiale sur le climat (COP21), le jour de dépassement prend une résonance particulière. « Les négociations à venir seront capitales pour réduire l’empreinte écologique. Car les premiers responsables de son augmentation, ce sont nos émissions de carbone », précise Sebastian Winkler, vice-président de l’organisation internationale. Rien que pour absorber les gaz à effet de serre émis par l’homme, 85 % de la biocapacité totale de la planète sont aujourd’hui nécessaires
PETITES ANNONCES
NEWSLETTER
Inscrivez vous à la newsletter de ISEIG et restez informé de toute l'actualité de notre école par e-mail:
NOUS CONTACTER
Nous sommes situé en face de la boulangerie Acropole, nouvelle route Nkolndongo Yaoundé - CAMEROUN
iseig_sup@yahoo.fr
(+237) 222 066 484
(+237) 696 019 012
COMPTEUR DE VISITES
QUI EST EN LIGNE
Nous avons 25 invités en ligne